• Accueil
  • Point de presse ce matin au MSL : Dr. Lidi BESSI KAMA a situé l’opinion sur la disqualification des Éperviers U-17 lors du tournoi de l’UFOA zone B

Point de presse ce matin au MSL : Dr. Lidi BESSI KAMA a situé l’opinion sur la disqualification des Éperviers U-17 lors du tournoi de l’UFOA zone B

Point de presse ce matin au MSL : Dr. Lidi BESSI KAMA a situé l’opinion sur la disqualification des Éperviers U-17 lors du tournoi de l’UFOA zone B

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Pays organisateur du tournoi qualificatif de football des U17 UFOA zone B, qui s’est déroulé à Lomé du 05 au 18 janvier 2021, le Togo a été disqualifié de la compétition par la CAF qui lui a remis en cause les tests IRM de deux (02) joueurs de la sélection togolaise. Pour faire la lumière sur cette tragique disqualification et situer les responsabilités, le ministre des sports et des loisirs a mis sur pied une commission d’enquête administrative qui a rendu son rapport après trois semaines de travaux. Face à la presse ce matin, le Ministre des sports a fait une déclaration liminaire sur les conclusions de ce rapport.


Dans son exposé, Dr. Lidi BESSI KAMA, après avoir présenté les membres de la commission ad ‘hoc d’enquête administrative et indiqué leur méthodologie de travail, a fait observer que « globalement des investigations effectuées que la ligne de défense des responsables de la FTF repose, entre autres moyens, sur les retards dans les réactions de la CAF et de l’UFOA, pour donner suite à leurs sollicitations et requêtes… »


Toutefois, a-t-elle poursuivi : « si des réserves et reproches ont été formulés par les responsables de la FTF relativement à l’attitude du comité d’organisation du tournoi et de la CAF, il n’en demeure pas moins que certains manquements et même certaines légèretés sont imputables à la FTF ou partagés avec la CAF, tant aux plans administratif, technique, organisationnel que matériel ».


Poursuivant son propos, Dr. Lidi BESSI KAMA a invité le Président de la FTF et son comité exécutif à s’approprier les recommandations de la Commission ad ‘hoc pour renforcer le management de leurs activités. Quant aux recommandations adressées au ministère des sports et des loisirs, elle a rassuré qu’elle « veillera personnellement à l’application des recommandations pertinentes ».

Pour finir, Dr. Lidi BESSI KAMA a exprimé tout son soulagement de constater que « tous les acteurs de la FTF sont exempts de tout soupçon de fraude dans cette affaire ». Elle a donc encouragé la FTF à insister sur ses requêtes introduites auprès de la CAF afin que celle-ci réponde clairement pour laver l’affront fait à notre pays de nous disqualifier sans nous donner les raisons au préalable.