• Accueil
  • Togo/Handball : Feu Alberto De FANTI, talent exceptionnel

Togo/Handball : Feu Alberto De FANTI, talent exceptionnel

Togo/Handball : Feu Alberto De FANTI, talent exceptionnel

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Si le nom Alberto Adoum de FANTI ne dit pas grand chose à la jeune génération togolaise, il évoque des merveilleux souvenirs des temps forts du handball togolais chez les moins jeunes.

Dans les années 1970 à 1980, le handball togolais a brillé à travers toute l’Afrique, et ce, grâce à des joueurs aussi redoutables qu’insaisissables. C’est le cas d’Alberto Adoum de FANTI, un joueur emblématique aux talents exceptionnels.

L’homme a fait ses débuts dans les clubs Curiaces et Lomé IV avant d’intégrer les Aiglons au poste d’avant-centre. Avec sa taille (1m 60 environ), il multiplie ses exploits et s’érige en danger permanent pour les défenses adverses. Les médias nationaux et internationaux ne tarissaient pas d’éloges pour lui: « le Patron », « le maître », « la plaque tournante du sept togolais » ou encore « le seigneur des buts », les qualificatifs n’ont pas manqué pour célébrer le talentueux Adoum de FANTI considéré comme le meilleur pivot de tous les temps du handball togolais. Dans ses beaux jours, dit-on, l’athlète pouvait inscrire à lui seul 10 à 12 buts par match, tellement sa hargne de gagner était grande.

Ses talents lui ont valu des distinctions à l’international: sacré meilleur joueur d’Afrique à Alger en 1976 lors du 2ème championnat africain, il a été classé 2ème meilleur buteur à Brazzaville au Challenge Marien N’Gouabi pour ensuite remporter la Palme du meilleur joueur d’Afrique en novembre 1979 au Caire, lors de la Coupe des clubs des champions.

L’armée togolaise n’a pu s’empêcher de s’offrir les services d’Alberto de FANTI pour participer au championnat inter armées en 1982 à Ouagadougou où le Togo a été classé 3ème. Quelques années plus tard, à l’édition d’Owéri au Nigeria, le Togo remporte la médaille d’or.

C’est cette icône du handball togolais qui a tiré sa révérence ce 18 septembre 2021.
Que son âme repose en paix!

Le ministre des sports et des Loisirs, Dr. Lidi BESSI KAMA, a salué la mémoire de l’illustre disparu et appelle la jeune génération à s’inspirer du parcours sportif exceptionnel de ce grand homme qui a honoré le Togo à travers l’Afrique.