• Accueil
  • Togo/Journée internationale des droits des femmes, 2022 : Les femmes du MSL à l’école du développement durable

Togo/Journée internationale des droits des femmes, 2022 : Les femmes du MSL à l’école du développement durable

Togo/Journée internationale des droits des femmes, 2022 : Les femmes du MSL à l’école du développement durable

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le monde entier a commémoré pour la 45ème fois, la journée internationale des droits des femmes, ce mardi 8 mars 2022. Les femmes du ministère des sport et des loisirs ont aussi marqué l’événement par une journée de réflexion qui s’est déroulée dans la grande salle de réunion du stade de Kégué à Lomé.

Organisée par la cellule genre du ministère sous le format des causeries débats, cette journée de réflexion a été l’occasion pour les femmes d’échanger autour de deux (02) thèmes: le premier qui en réalité, est le thème général de l’année, « l’égalité aujourd’hui pour un avenir durable », a permis aux participants d’être édifiés sur les responsabilités des hommes et des femmes dans la quête d’un environnement vivable non seulement pour les générations présentes mais aussi et surtout pour celles à venir. Les femmes sont invitées à abandonner l’utilisation des sachets plastiques, procéder au reboisement, et avoir des attitudes responsables qui ne polluent pas l’environnement. La deuxième causerie a porté sur le thème « Sport et environnement », occasion pour les participants de mettre en relief la corrélation entre le sport et l’environnement, notamment la contribution du premier à la protection du deuxième.

Monsieur Lemou Longniwa, Attaché de Cabinet du Ministre des sports et des loisirs, délivrant le message de Madame le Ministre

Pour le ministre des sports et des loisirs, Dr Lidi BESSI KAMA, dont le message de circonstance a été présenté par son Attaché de Cabinet, monsieur Longniwa LEMOU, « cette célébration, loin d’être une simple perpétuation d’une tradition, est une occasion pour nous d’impulser une nouvelle dynamique beaucoup plus protectrice de la femme et sécréter une nouvelle mensualité collective beaucoup plus favorable au concept d’égalité et son effectivité ». Il faut pour cela, « que la femme sorte de sa léthargie, de son silence pour enfin agir et agir vigoureusement afin d’abattre les différenciations de catégories sociales et de préjugés qui étouffent la gent féminine dans son épanouissement et son autonomisation », a-t-elle ajouté.

Notons qu’en prélude à cette journée du 08 mars, les femmes du ministère des sports et des loisirs et leurs collègues du ministère de la communication et des médias, avaient organisé le mercredi 02 mars dernier, diverses activités physiques et sportives afin de partager ensemble les bienfaits du sport sur la santé et le bien-être de toutes. C’était au stade omnisports de Lomé.

Quelques femmes des ministères en charge des sports et de la communication, en pleines activités physiques et sportives sur les installations du parcours sportif du stade omnisports de Lomé (03 mars 2022).

Il faut également constater que grâce à la politique d’autonomisation et de responsabilisation de la femme, prônée par le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, de nombreuses femmes occupent de hautes fonctions dans notre pays.

Pour rappel, la journée internationale des droits des femme tire son origine d’une manifestation pour le droit de vote des femmes organisé par le Comité national de la femme du parti socialiste américain en 1909. Après plusieurs évolutions, cette journée a été officialisée par les Nations Unies en 1977, marquant ainsi la première édition.